27 Juin

Le fin du CMO ?

Il y a encore deux ans, tous enterraient joyeusement le CMO – Chief Marketing Officer – détrôné par le CDO – Chief Digital Officer.

Aujourd’hui, les mêmes conviennent avec la même mesure que le temps du CDO est dépassé : toute l’entreprise est digitale, et ceux qui n’ont pas encore effectué leur mutation sont virtuellement morts : encore un corbillard qui passe – et exit donc le CDO !

Est-ce pour autant le retour en grâce du CMO ?

Oui et … non !

Oui, parce qu’il faudra toujours quelqu’un pour porter la voix du client au sein de l’entreprise.

Mais non, parce que le CMO grand ordonnateur et stratège d’hier, c’est bel et bien fini ! Place … à quoi au fait ?

Le marketing doit descendre de son trône doré pour se frotter au consommateur ; mieux, il doit accompagner l’entreprise vers le consommateur.

Bref, le lien doit se faire de la stratégie à l’expérience clients, et cela grâce à la data ; avec le digital, le marketing récupère la relation et l’expérience clients, il prépare activement les ventes.

Avant le marketing envoyait très régulièrement des volées de flèches sur des cibles plus ou moins clairement définies ; grâce à la data, il ne décoche plus de rares flèches … mais qui atteignent nécessairement leur cible !

Tout cela a un cout … mais bien moindre qu’avant : plus efficace, le marketing revient moins cher à l’entreprise.

Le marketing n’est pas mort … mais ce n’est plus non plus le même marketing qu’avant.