03 Juin

90%

Ce n’est pas la suite du roman de Frédéric Beigbeder « 99 F » mais le pourcentage de start-ups qui échouent tel que le révélait « 1001 start-ups » il y a quelques mois.

Un tel constat d’échec ne peut qu’interpeller car bien souvent ces échecs s’accompagnent de difficultés financières et humaines lourdes.

C’est à partir de ce constat que nous avons décidé avec cinq autres experts ne nous mobiliser pour inverser la tendance :
Ce taux d’échec de 90 % est totalement anormal dans notre pays où les formations restent de très haut niveau notamment dans les technologies d’information, où la volonté d’entreprendre est bien là, l’explosion du nombre de créations d’entreprises le démontre.

Analysons les causes de ces échecs :  les cinq premières sont liées à l’absence de stratégie marketing et commerciale avec cette éternelle réticence française à vendre.

Beaucoup d’argent est investi dans un produit « fabuleux » alors que pas un client ne l’a testé et encore moins acheté ! Et lorsque les premiers déboires surviennent, lorsque tout le monde comprend que même si le produit est génial, il ne se vend pas tout seul, alors commencent les vraies difficultés.

Souvent la première réaction est d’améliorer le produit sans que personne ne sache vraiment quelles améliorations sont utiles à apporter ! Ensuite, sont embauchés des commerciaux – soit une masse salariale importante– alors que personne n’est capable de définir avec précisions le « go to market » c’est-à-dire justement qui sont les clients, quelles sont leurs raisons d’achat et ensuite comment les atteindre et donc générer des ventes. Or, embaucher un commercial, alors qu’aucune réponse n’est apportée à ces questions, c’est aller à l’aveugle.  Il y a des dizaines de profils de commerciaux et peu de chances d’avoir choisi d’emblée – par hasard- le bon !

PremièresVentes a justement cette ambition : apporter l’expérience d’une équipe de six professionnels de la vente et du marketing, y compris avec le volet juridique, qui se connaissent et s’apprécient, savent travailler ensemble en bonne intelligence pour transformer le 90% d’échecs en …. 90% de succès.